Le cancer : facteurs de risques et symptômes

 

Chaque année, 350 00 personnes apprennent qu’elles souffrent d’un cancer qui est la première cause de mortalité en France. C’est pourquoi, en 2015 la “Ligue contre le cancer” créa “La semaine nationale de la lutte contre le cancer” qui aura lieu cette année du 13 au 19 mars 2017 partout en France. Cet évènement a but d’inciter à la mobilisation, à la participation de tous et de sensibiliser la population.

Pour cette occasion, nous souhaitons vous parlez un peu plus en détail de cette maladie, des cancers les plus fréquemment recensés, quels sont les facteurs de risques et enfin quels sont les symptômes afin de se faire dépister à temps.

Le cancer en quelques mots :

Sur le plan biologique, le cancer résulte de la survenue d’un dysfonctionnement au niveau de certaines cellules de l’organisme.
Sur le plan médical, le mot “cancer” désigne un groupe de maladies très différentes les unes des autres. En effet, il existe plusieurs types de cancers.
Aujourd’hui, grâce aux progrès de la médecine, des personnes ont pu être guéries de cette maladie bien que le mot “cancer” effraie la population.

Les cancer les plus courants :

Un homme sur deux se verra diagnostiqué un cancer avant 85 ans, les cancers qui touchent le plus l’homme sont :

– Cancer de la prostate : 19.4 %*
– Cancer du côlon-rectum : 11.1 %*
– Cancer du poumon : 10.7 %*

Quant à la femme, une femme sur trois se verra diagnostiqué un cancer avant 85 ans, les cancers qui touchent le plus la femme sont :

– Cancer du sein : 14.5 %*
– Cancer du côlon-rectum : 11.1 %*
*cas diagnostiqués en un an

Parmi les études, on constate que 60 % d’entre eux seront guéris s’ils sont diagnostiqués à temps.

Source : Ligue contre la cancer

Les facteurs de risques

Un cancer n’est jamais le résultat d’une cause unique. Il faut un ensemble de facteurs pour que la maladie se développe. Il existe donc des facteurs pour que la maladie se développe. Ce sont des facteurs de risques prouvés, par des études scientifiques, externes et internes.

Les facteurs internes

– L’âge : le vieillissement joue en effet un rôle très important, les cancers sont beaucoup plus fréquents à partir de 60 ans.

– L’hérédité joue également un rôle. Certaines personnes ont plus de risques de développer un cancer que les autres parce que, à leur naissance, elles portent déjà des mutations dans un ou plusieurs de leurs gènes, qui proviennent de leurs parents et qui sont présentes dans toutes leurs cellules.

Les facteurs externes

Ceux-ci sont liés à l’environnement (rayonnements, virus, produits industriels…) ou mode de vie (tabac, alcool, alimentation…). On constate donc que l’on s’expose à ces facteurs, plus l’on favorise l’apparition de cellules cancéreuses.

Des virus et des bactéries peuvent aussi être à l’origine de certains cancers comme celui du col de l’utérus relié au papillomavirus humain, celui du foie relié au virus de l’hépatite B ou encore celui de l’estomac.

C’est pourquoi, il est important de faire attention à son environnement et son hygiène de vie. En limitant et évitant ces facteurs on estime que 40 % des cancers pourraient être évités.

Source : Institut national du cancer

A savoir : Même si l’individu ne contracte aucun de ces facteurs (internes ou externes), il peut développer des cellules cancéreuses et être atteint d’un cancer.

Quel symptômes ?

Même en cas de dépistage effectués régulièrement, il est important de rester attentif à certains symptômes. Attention ! Ces symptômes ne signifient pas nécessairement que vous avez un cancer, ils peuvent être la conséquence d’autres problèmes de santé. Toutefois, plus l’on avance dans l’âge, il est important de ne pas négliger et de les vérifier :

Douleurs : douleurs corporelles ou persistantes

Problèmes respiratoires ou de la bouche : toux persistante, essoufflement, ulcération de la bouche qui ne guérit pas,

Saignements : sang dans les selles, saignements vaginaux inexpliqués, tousser ou cracher du sang, sang dans les urines…

Problèmes digestifs ou urinaires : selles plus fréquentes, ballonnements persistants, problèmes digestifs ou brûlures d’estomac persistants, problème urinaire…

Changements ou manifestation physiques : perte de poids inexpliquée, changement inhabituel d’un sein, nouveau grain de beauté ou modification d’un grand de beauté, voix rauque ou enrouée apparition d’une grosseurs ou d’un gonflement, importantes sueurs nocturnes, difficultés à avaler…

Si vous constatez la présence d’un ou de plusieurs de ces signes, il est recommandé de consulter votre médecin. Il vous prescrira des examens complémentaires pour déterminer l’origine de ces symptômes.

cancer